Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Matin Libre

Dans le dossier licenciement de plus de 300 agents à la Sonapra, le gouvernement de la Rupture a le soutien du secrétaire général du Syntra/Sonapra Clément Kodokpo. Ce dernier fait le tour des médias pour défendre le Cabinet Mazars du sieur Armand Fandohan commis pour procéder à la liquidation de la société.

Sonapra/Bonne gouvernance oblige : Clément Kodokpo doit rembourser les primes indûment perçues

Commenter cet article